Catégories
Lois Universelles

Tout est évolution – l’ascension de la conscience

« Il y a une affaire en train dans l’Univers, un résultat en jeu, une gestation et à une naissance : la naissance de la réalité spirituelle formée par les âmes. »

Pierre Teilhard de Chardin

L’évolution physique de l’humanité

L’humain est une suite dans l’évolution de la nature, mais elle n’est pas la fin. Il est important de comprendre que toutes nos histoires anciennes sont gravées au plus profond de nos cellules.

Notre ADN contient l’aquatique, le minéral, le végétal et l’animal, qui sont encore imprimés et nous donnent accès à nos origines. Toute notre évolution qui nous a composé est encore inscrite dans nos gènes.

À la manière d’un arbre, qui mémorise les années vécues par une multitude de couches, nous avons toujours en nous la trace profonde de notre sol nourricier.

« L’apprentissage commence par visiter son propre corps car nous avons tous en nous une part minérale, végétale et animale. Ce n’est ni compliqué, ni dangereux. Il suffit de s’asseoir tranquillement, de fermer les yeux et de prendre conscience de son squelette, de lui parler. C’est le règne minéral qui est en nous et qui nous permettra d’entrer en relation intime avec les pierres. Si vous voulez communiquer avec les arbres, ce sera par la méditation de votre système nerveux qui forme comme une arborescence : c’est l’arbre qui est en nous. Enfin, pour entrer en relation avec les animaux, c’est en ressentant consciemment votre masse musculaire que vous le ferez. »

Henri Gougaud

Au départ, le pré humain n’avait que des gestes, des réactions et des décisions proches des espèces animales. Ces enregistrements dans notre mémoire, sont encore actifs, c’est notre ego-reptilien qui est à l’œuvre.  Notre instinct de survie, s’est glissé dans notre comportement émotionnel, dans nos pensées, nous défendons bec et ongles des idées, associés à notre territoire.

L’évolution de la conscience

L’évolution n’est pas une quête de croissance intellectuelle, économique, ou technologique. Mais une croissance – de conscience, et d’ouverture du cœur – à l’Unité du monde.

La croissance de notre conscience est le centre de notre évolution.

Aujourd’hui, nous avons gagné en conscience, mais sommes retenus par ces mémoires du passé. Ces mémoires ont un instinct de survie comme toute choses, et luttent par peur de mourir.  Pour évoluer, nous devons nettoyer ces anciennes habitudes et mémoires dépassées qui nous empêchent d’avancer, en les acceptant et en déployant notre potentiel.

L’évolution de l’humanité passera par l’évolution des consciences individuelles

Nous sommes tous sur la même planète. Il n’y a qu’une manière de guider les autres, c’est celle de se guider soi-même. C’est celle de montrer l’exemple, c’est celle de rayonner sa joie et son amour pour la vie. En élevant sa conscience individuelle, on élève la conscience collective.

« L’Humanité n’évoluera qu’au travers de ceux qui participent. »

Christian Mahaux

L’évolution a pour destination l’amour inconditionnel

L’évolution est la dynamique de l’Univers. Son horizon est l’amour inconditionnel. Les êtres les plus élevés ne sont pas ceux qui ont plus de pouvoir, d’argent, de technologies, d’intelligence ou autres… Ainsi, les êtres les plus élevés sont ceux libérés de leur souffrance intérieure, de leur peur, et vibrant l’amour, au service de l’unité.

L’évolution est la guérison.

Ainsi, en guérissant notre ego, nous devenons « amour », « confiance », « joie » et « paix ». On ne guérit que par amour inconditionnel. Aucune vengeance, aucune violence ne nous fera grandir. En effet, seul la masse d’amour inconditionnel que nous pouvons produire dissolve nos manques, nos peurs, nos croyances négatives…

Encore et toujours, se centrer dans le cœur, est la seule guérison.

Le plan divin d’évolution

À première vue, nous ne pouvons pas connaître le plan d’évolution, nous ne pouvons qu’écouter les instructions, et porter attention aux signes. De ce fait, seul le cœur connaît l’image globale de l’évolution. Et c’est lui qui nous communique où nous placer, et où placer les autres. Car, c’est seulement depuis le Ciel que l’on voit bien l’image formée au sol.

Notre âme, au Ciel, communique par notre cœur, écoutons ses murmures. Le cœur suit la voie idéale, il est le maître d’œuvre. L’ego et le mental sont les artisans à son service. En tant qu’être humain, nous bénéficions du libre-arbitre, et sommes libre d’écouter ou non, notre conscience supérieure (notre âme).

L’évolution face à la contre-force, l’inertie de l’involution

L’évolution implique un rythme, dicté par la contre-force : l’inertie de la mémoire.

Deux forces se tiraillent en permanence : l’aspiration à l’évolution et l’inertie de ce que l’on est, ce qu’on a été.

On peut rester prisonnier de sa mémoire toute sa vie, si on ne s’ouvre pas à l’évolution et à l’inconnu.

De l’instinct à l’intuition

L’instinct de survie incarne notre passé, et notre déconnexion de la Source. Déconnectés, nous avons dû apprendre à créer des schémas de survie, gouvernés par la peur. L’intuition incarne notre futur, et notre connexion au Ciel. Connectés, nous pouvons suivre la voix du cœur, gouvernés par la confiance.

Nous partons d’un ego, divisé, esseulé et déconnecté de notre âme, au service de lui-même, dominé par la peur, pour arriver à un ego unifié, confiant, aligné à son âme, au service du plan divin. Chaque vie poursuit le même chemin. On se bat pour se libérer des énergies négatives de notre passé.

L’évolution spirituelle
à l’ère du verseau

Aujourd’hui, la période est unique, elle est à l’heure de l’évolution des consciences. La popularisation de la méditation, la libre circulation des informations par internet, les nombreuses méthodes de soins alternatifs… De nos jours, trouver la Vérité n’est qu’une question de temps, si l’on cherche. À chacun de faire sa propre quête intérieure, de la tête au cœur, de la division à l’unité.

« Une question se pose aussitôt : ce monde est-il une immuable suite phénomènes toujours semblables, ou recèle-t-il un élan évolutif, un fait évolutif, quelque échelle ascendante qui conduise d’une apparente Inconscience originelle à une conscience de plus en plus développée, et qui de développement en développement monte toujours, pour émerger sur les plus hauts sommets qui pour nous sont toujours hors d’atteinte ? S’il en est ainsi, quel est le sens, le principe fondamental, l’aboutissement logique de cette progression ? Tout semble indiquer que cette progression est un fait : que l’évolution n’est pas seulement physique, mais spirituelle. »

Sri Aurobindo

« L’Evolution ne consiste pas à devenir de plus en plus saint ou de plus en plus intelligent ou de plus en plus heureux. L’Evolution consiste à devenir de plus en plus conscient. »

Sri Aurobindo

Christian Mahaux – L’Hypnose Évolutive

Partager cette page :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.