Catégories
Lois Universelles

Les lois énergétiques de l’Univers

Vu que tout est énergie et matière, seule la densité, seule la fréquence fait la différence. L’énergie, qu’elle soit subtile, mentale, émotionnelle, sexuelle, ou même cristallisé en matière, obéit aux mêmes principes. Ainsi comprendre les lois énergétiques permet d’éviter les impasses, et de s’aligner au flux de la Vie pour faire naître l’harmonie dans notre quotidien.

1) Une énergie se nourrit de la même énergie

Comme un fleuve se nourrit de ses affluents, toute énergie se nourrit de la même énergie.

La souffrance se nourrit de souffrance, la guerre se nourrit de la guerre, la paix se nourrit de la paix, l’amour de l’amour… C’est-à-dire, qu’on ne peut pas « faire la guerre » pour éradiquer la guerre, la « tentative d’éradiquer le mal » est le mal. On ne peut éradiquer la guerre, qu’en construisant et en nourrissant la paix, tous les jours.

En tant qu’être humain – porter attention ; regarder ; juger ; combattre – une « Énergie », c’est lui donner de l’énergie.

Si la Lumière combattait l’Ombre, par les méthodes de l’ombre, elle la renforcerait. Au contraire, elle se contente de briller, de rayonner. On ne combat pas une mauvaise habitude en y pensant sans cesse, mais en alimentant une nouvelle habitude plus saine. On ne combat pas la guerre par la guerre, mais par la paix intérieure.

Une énergie d’action, appelle une énergie d’action.
Une énergie de calme appelle une énergie de calme.

2) L’énergie a besoin de circuler

Comme tout est impermanent, et tout évolue, toute énergie ne circulant plus s’amenuise et se détériore.

L’eau en mouvement est pleine de vitalité, alors que l’eau stagnante pourrie.

2016 – Eyeku Water

Chaque fois que nous mettons un barrage, et bloquons la circulation de l’énergie, la pression augmente. Chaque fois que nous nous laissons aller, nous nous laissons pourrir, l’action intérieure ou extérieure, nous vivifie.

Voilà pourquoi, nos émotions, sentiments, les « non-dits » et pensées, doivent s’exprimer et circuler, pour éviter de pourrir en notre intérieur.

Les pensées et émotions négatives, doivent aussi sortir, sans être « vomi » sur les autres ou sur la planète. L’idéal est de se purger, de se nettoyer. À l’image des cérémonies chamaniques, où l’on vomit nos obscurités dans un sceau.

3) L’énergie est neutre, polarisable

Il n’y a pas de bonne et de mauvaise énergie, il y a seulement une énergie bien ou mal employée.

Ainsi, par exemple, l’argent est une énergie neutre. Elle peut être utilisé positivement, ou négativement. C’est notre intention intérieure, qui polarise l’énergie, en positif ou en négatif.

4) Caractéristique de l’énergie négative et positive

L’énergie, polarisée négative, a cette caractéristique de vouloir nous posséder, de nous garder sous sa coupe, de nous enfermer. Voilà pourquoi il est difficile d’arrêter de nourrir nos énergies négatives, car elles tentent maintes fois de revenir en nous.

Alors que l’énergie, polarisée positive, nous donne la liberté, elle ne va pas se rappeler à nous, nous avons la liberté de la nourrir ou non. Voilà pourquoi, il faut être déterminé à nourrir le positif, car elle ne va pas venir s’imposer à l’intérieur de nous pour l’alimenter. C’est en ce principe, qu’il faut nourrir la paix, l’amour, la joie, quotidiennement.

5) L’énergie se concentre, ou se disperse

Une énergie concentrée est forte et puissante, alors qu’une énergie diluée est douce, et reposante.

Le voie du milieu reste toujours la bonne approche, les extrêmes restent dévastateurs : une énergie trop concentrée détruit (comme un faisceau laser), et une énergie trop diluée disparaît.

Le bon tempo consiste dans l’alternance de la concentration à la dispersion, sachant que l’un nourrit l’autre – le repos nourrit l’action, l’action nourrit le repos.

Par exemple : Plus on a de projets, et plus on disperse notre énergie, et notre efficacité diminue. Plus on concentre notre énergie sur un seul projet et plus on maximise notre efficacité. Mais être toujours trop concentré mène à un surmenage, et à « casser » la corde.

6) Attirer une nouvelle énergie (Vide/Plein)

Souvent on dit que « la nature a horreur du vide », alors qu’en fait la nature l’adore. Le vide est promesse d’une nouvelle opportunité de création.

Une prairie en hiver peut paraître bien vide, pourtant elle est une promesse de milles fleurs au printemps.

L’arrivée d’une énergie nouvelle ne peut advenir sans qu’on lui laisse de l’espace. Ainsi, une nouvelle vie ne peut advenir que si le vide de l’ancien a été fait dans un premier temps.

« Impossible d’accueillir un nouvel ouvrage sur nos étagères si celles-ci sont pleines à ras bord ! »

Marie-Pierre Dillenseger

7) Toutes les énergies sont toujours disponibles à tout moment

Il suffit de penser à un souvenir joyeux pour se rebrancher sur une masse d’énergie positive. Et à l’inverse, il suffit de penser à un souvenir douloureux pour se rebrancher sur une masse négative.

Il se trouve qu’il n’y a même pas besoin de souvenir pour se brancher une masse positive ou négative. En effet, il suffit fortement de vouloir vibrer la joie pour être dans la joie.

Il y a tout de même un délai, une inertie, lorsqu’on passe d’une énergie positive à une énergie négative et inversement. Plus on est branché à une masse d’énergie puissante, plus l’inertie est grande.

8) La loi de résonance

La loi de résonance (l’attraction) stipule simplement que nous attirons ce que nous émettons, par résonance. Si nous vibrons la joie, nous attirons la joie. Si nous vibrons la déprime, nous attirons la déprime.

Le problème est que nous avons quantités de masses d’énergies négatives inconscientes, que nous continuons d’attirer, tant que nous ne nous en sommes pas libérés.

9) L’énergie négative empêche de ressentir l’énergie positive : Soit l’un, soit l’autre

Étonnamment, j’ai compris cette loi, en regardant Harry Potter et l’ordre du Phenix. Lorsque Harry se fait posséder par Voldemort, ce dernier lui montre toute sa souffrance et Harry inverse sa perception, en faisant le focus sur les bons moments avec ses amis et se prend de compassion pour Voldemort : « C’est vous qui êtes faible, vous ne connaîtrez jamais l’amour ou l’amitié, je vous plains sincèrement. »

Cette scène enseigne, en effet deux choses : Cultiver une perception positive ou négative définit qui l’on est. Et ceux qui font le mal, sont ceux qui sont possédés par leur propre souffrance, et on peut même générer de la compassion pour ces personnes, qui sont tout simplement incapables de ressentir l’amour. C’est soit l’un, soit l’autre.

Par exemple, lorsque nous avons une masse d’énergie de désespoir, il nous est ensuite impossible de ressentir de l’espoir, sauf à condition, de mettre énormément de volonté.

10) L’énergie subtil se matérialise

À partir d’un certain poids énergétiques, les masses d’énergies doivent se matérialiser. Comme un nuage doit déverser sa pluie, une masse d’énergie, quelle quel soit, une masse de peur, de confiance, de joie, termine par se matérialiser par un évènement, ou une construction physique.

Partager cette page :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.