Catégories
Lois Universelles

Solidification et fusion de l’énergie subtile

Tout comme l’eau devient glace et structure, ou liquide et fluide, l’énergie subtile (de perception, mentale, ou émotionnelle) se cristallise ou fusionne par différents moyens. Et dans l’autre sens, l’énergie cristallisée, devenue structure intérieure, peut fondre et se libérer.

L’énergie cristallisé devient ensuite la structure de notre ego. Et dans les évènements de notre histoire, nous avons pu cristalliser des énergies négatives (peurs, émotions, perceptions/croyances négatives), et en avoir fait le centre de notre ego.

Pour s’en libérer, il y a donc un travail de désidentification, de détachement de ces énergies cristallisés en notre for intérieur. Et de reconstruire, parallèlement, une structure d’énergie positive (d’amour, de joie, de confiance).

Solidification de l’énergie

La foi, la confiance

La confiance solidifie l’énergie : de bonnes fondations sont des fondations dans lesquelles on a entièrement confiance.

Le degré de confiance que l’on donne à une croyance sera son degré de solidité dans notre structure intérieure. C’est l’intensité de notre force de conviction, qui augmentera ou non sa solidité.

Exemple : Plus j’accorde de crédit, de confiance à la croyance « Je suis nul », plus celle-ci se cristallise dans ma structure intérieure, et devient mon identité, mon ego.

La concentration, le focus

En concentrant toutes nos forces, notre attention, nos pensées, notre volonté sur un même point, nous cristallisons l’énergie.

Si nous focalisons toute notre énergie sur le problème, plutôt que sur la solution, en effet, nous verrons le problème plus gros qu’il n’est. C’est comme construire sa propre montagne.

L’attachement et l’identification

Plus nous nous attachons à une perception, une croyance, à une pensée, à un sentiment, plus nous nous identifions à celui-ci, et l’énergie derrière se solidifie.

À force de s’identifier à nos mauvaises habitudes, nous allons avoir des difficultés pour nous en libérer.

En cela, la formule magique « Je suis » est très puissante, car elle nous attache et nous identifie à une énergie.

Exemple : En me décrivant en utilisant la formule « Je suis peureux », je vais renforcer cette réalité. Ma description va m’enfermer dans cette unique version de moi-même. Il est plus intéressant de se décrire, tel que l’on aimerait être, et d’agir en sens pour le devenir.

La répétition

La répétition permet de nous placer sur une fréquence. D’où l’intérêt de se discipliner pour solidifier des énergies positives dans notre structure intérieure.

La programmation de notre comportement se fait essentiellement sur la base de la répétition, de la routine.

Fusion de l’énergie

Le doute, et la négation

Le doute déconstruit l’énergie solide. Il peut déconstruire des rêves, comme des croyances erronées. En déconstruisant les amalgames, il permet d’éclaircir le discernement.

« Si tu doutais de tes peurs, au lieu de douter de tes rêves, imagine tout ce que tu pourrais accomplir. »

Joel Brown

Par la négation, nous pouvons nous libérer. Cesser de croire, à une croyance, c’est lui ôter son pouvoir. Cesser de faire confiance à quelqu’un, c’est reprendre son pouvoir de décision.

La diversion, l’inversion de perception

« Là où la pensée va, l’énergie va. »

En inversant notre façon automatique de pensée, nous pouvons prendre du plaisir, là où auparavant, nous avions de la peur, et libérer ainsi l’énergie cristallisée. L’inversion est une technique puissante.

Exemple : Pour me libérer de la peur de communiquer, lié à une peur du rejet derrière, je vais inverser l’image en ayant confiance que ma parole soit accepté. Par habitude, je pense que ce que je dit n’intéresse personne. J’inverse : « Et si ce que je disais était intéressant ? ». En prenant plaisir à partager mes connaissances, j’inverse ma perception initiale.

Lâcher-prise et détachement

Lâcher-prise permet de libérer l’espace le temps d’un instant. Mais lâcher un objet de notre main signifie que l’objet demeure toujours dans notre environnement.

Je peux lâcher mes menottes, mais elles ne peuvent pas me lâcher. Au lâcher-prise, si nous voulons réellement se libérer, il nous faut rajouter le détachement, la désidentification, et le laisser-partir.

Exemple : En lâchant-prise sur une attente de conditions idéales, je me remets en mouvement, l’énergie circule de nouveau. Et pour la voir définitivement partir, il s’agit de ressentir que je m’y détache, et de la laisser-partir. Ce n’est pas un processus mental, mais de volonté intérieure par le ressenti.

L’amour inconditionnel

Rayonner depuis son cœur la lumière de l’amour inconditionnel sur sa souffrance permet de la dissoudre. On contrôle la puissance par notre volonté.

Les soins énergétiques

Recevoir un soin énergétique sur le plan éthérique, ou astral, permet de nettoyer certaines énergies cristallisés. Mais tant que la racine de ces énergies n’est pas réellement coupée et le comportement conscient changé, elles reviendront.

Partager cette page :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.