Catégories
Oracle de La Voie du Milieu

La relativité / Carte 43

la relativité, prendre le juste recul

dézoomer

Le pire est-il le pire, le mieux est-il le mieux ? Telle est la magie de la relativité, elle nous invite non pas à nier les évènements mais à prendre du recul. Parfois les choses sont graves uniquement parce que nous les considérons comme graves et importantes. Ce que nous étiquetons tels quels nous alourdit, à l’inverse l’étiquetage en léger nous élèvent.

« Je prends du recul sur ce que je vis. »


Voie du milieu

  • Trop concerné, trop important
  • Danser avec la relativité
  • Trop de recul, manque d’importance

Est-ce que je suis trop impliqué ? Ou encore est-ce que je fais d’une souris, une montagne ?

Est-ce que je manque d’avis, et finalement, si tout me passe au-dessus de la tête, ma vie aussi ?


La perception, reine de la relativité

La relativité née de la comparaison dans notre perception. La fameuse question du verre à moitié plein ou à moitié vide. Du choix inconscient ou conscient de notre perception naitra des pensées et des sentiments différents.

En regardant le verre à moitié vide, peut-être surgira la peur de manquer, ou le plaisir d’en finir avec ce contenant, pour enfin passer à autre chose…

Du choix de voir le verre à moitié plein, peut-être surgira un sentiment de gratitude d’être dans l’abondance, l’acceptation de la fluctuation de la vie…

Pourtant dans les deux cas, la réalité est la même. C’est notre jugement mental qui va colorer en blanc ou en noir les évènements et les circonstances de notre vie. Ce que j’ai colorié en noir, je vais vouloir l’éviter tout le long de ma vie. Ce que j’ai colorié en blanc, je vais le poursuivre toute ma vie. En cessant de juger, de comparer, j’accepte la réalité telle qu’est-elle, et j’entre dans une certaine paix intérieure.

Partager cette page :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.