Catégories
Fragments de vie L'âme et sa lumière

Télépathie en couple

Nous avons tous des facultés spirituelles. Nos cinq sens se prolongent sur les plans invisibles : clair-ressenti, clair-voyance, clair-audience… Intuition, télépathie… Nous les avons oubliés en grande partie du fait de la domination du mental. Ces facultés peuvent se rouvrir, en nettoyant nos blessures émotionnelles, et en s’exerçant régulièrement (à la manière des muscles).

Cette fois-ci, j’avais envie de montrer à mon ex-copine, qu’il était possible d’avoir un sixième sens, la clairvoyance, et d’utiliser la télépathie. Je n’avais jamais eu de résultat très concret en essayant, mais j’ai toujours su que c’était possible.

Il y avait un lit superposé dans la chambre, j’étais sur le lit du haut, et elle était en dessous. On avait tous les deux, chacun de notre côté, médité au moins vingt minutes, le mental était donc calme.

Je lui demande de visualiser avec son imagination, un lieu où elle m’emmène, et de bien voir qu’elle m’accompagne avec elle par la main. De mon côté, je me décontracte, et je visualise aussi qu’elle m’embarque dans ce lieu à découvrir mais j’ai quand même la pression de lui prouver que c’est possible. Pour me l’enlever, je me dis que ce n’est pas grave si je rate, ce n’est qu’un jeu. Je demande à mes guides spirituels de m’aider pour que ma clairvoyance s’ouvre entièrement.

Télépathie d’une balade imaginaire

Les yeux fermés, je vois des formes, une roue de moulin. Mon mental me dit que je délire, je vois les arches d’un pont, une forme de trèfle, mon mental interprète Dublin, l’Irlande ? Ce n’est pas clair du tout. Puis je demande qu’on me révèle l’image-clé qui me permettra de comprendre. Je vois soudain une croix de bois avec Jésus semble-t-il, mon mental trouve étrange qu’elle m’ait emmené dans une église. Puis une autre croix très brillante cette fois-ci. Je reçois aussi des sortes de motifs de l’art islamique, les fameux motifs floraux pour illustrer l’unité et l’infinité d’Allah. Puis, j’ai l’information en ressenti, que je suis dans la Mezquita, quand j’entends sa voix me dire qu’elle a terminé de visualiser. Je réponds fébrilement que je nous voyais dans « la grande Mosquée, avant de trouver le bon mot, la Mezquita de Cordoue. »

« C’est ça ! » Elle me raconte qu’au début, on se baladait dans Cordoue, et je comprends d’un coup pourquoi j’ai vu le moulin à eau, parce qu’il y en a un de l’époque romaine, et il m’avait marqué ! Le plus intéressant, c’est qu’elle visualisait certains éléments pour me les montrer mais que je ne les ai pas vu, comme si je ne voulais voir uniquement ce « qui m’intéressait ». À la fin, par visualisation, elle nous a donc amené dans la mosquée, et c’est là que j’ai perçu les images-clés.

Mais le piège principal dans l’expérience de la clairvoyance et de la télépathie est celui des interférences du mental. Il faut faire cent pour cent confiance dans ce que l’on voit et ressent. Et aussi résister à la tentation des raccourcis d’interprétations, laisser au maximum l’analyse au vestiaire. On a par la suite retenter l’expérience. Il s’est avéré qu’il était plus difficile d’interpréter dans les lieux où je n’étais pas allé.


– Fragment de vie « Être responsable de ses facultés spirituelles »
– Développer ses facultés spirituelles avec Serge Bouboul

Partager cette page :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.