Catégories
Recueil - De l'animal à l'ange

Kamasutra des Anges

« De l’animal à l’ange »
11/12


On va faire l’amour, on va fusionner, chérie
Dans un grand incendie de chair, chérie
Je serai ton étincelle, tu seras ma cible
Je serai ta braise, tu seras mon combustible
On va se faire une belle baise qui sera terrible
Pyromane d’amour, dans un grand feu d’artifice
Le sacrifice de nos egos en l’honneur de l’armistice
Entre nous, la température grimpe comme au sauna
Les souffles s’accélèrent, béat au milieu des bois
Un voyage de saveur et de douceur
Aigre-douce de toutes les couleurs
Yoga des tantras, t’es mon mantra
Mon Sukha, notre porte du nirvana
T’es mon yoni, je suis ton linga

Deux êtres enlacés entre les chênes
Sur l’herbe douce, Eros se déchaîne
La transe des anges, une cérémonie phallique
Nos peaux se mouvent sur une danse chamanique
Les tambours de l’amour battent le rythme volcanique
Cataclysme de douceur, éruption de ferveur
J’inspire ton expir, sourire, soupir
Je sens ton orgasme fleurir

Ce soir les étoiles sont dans la peau, chérie
Ce soir, la constellation du taureau, chérie
Dans le contour de nos âmes, il pleuvra des comètes
On va fusionner nos flammes pour cette ultime quête

Le vertige au bord des falaises de l’infini
Le vestige des galaxies dans les pupilles
Nos pouls palpitent à la vitesse de la lumière
On s’éclipse de cette planète suicidaire
Dans un monde parallèle l’espace d’un instant
On gravite hors de l’espace-temps
Tout le cosmos entend nos ébats d’ici-bas
Tapage interplanétaire hors-la-loi

Nos deux fleuves se joignent au delta du présent
Nous sommes maintenant l’océan dans le souffle de l’instant
Dans la voûte stellaire s’élève une étoile filante,
Finalement au Firmament, on file dans la pluie fine, comme deux amants
Un vœu de Chair ma chère, un Vœu de vie au-delà des villes
Au-delà de nos corps, au-delà de la mort
Le bateau de l’éphémère mène à bon port
On se décorpore à bord de l’athanor.

Partager cette page :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.