Catégories
Recueil - De l'animal à l'ange

Esclave du 666’tème

« De l’animal à l’ange »
04/12


Système,
Je ne veux pas de tes milliers d’euros pour rester dans un bureau
À bronzer sous un néon avec des rêves de millions
J’ai peur de mourir, j’ai peur de vivre
Je trouve des excuses à la machine
Je trouve des excuses pour fermer les yeux
Plus personne pour me guider hors du troupeau
Le lapin blanc ratatiné par la routine
Je navigue dans les eaux glacées du calcul égoïste
A tribord sur les icebergs des extrémistes

Esclave de mon envie de baiser
Attisé par les braises de la publicité
Esclave de mon envie de picoler
À teaser pour anéantir ma pensée
Esclave de mon envie de fumer
Le monde derrière un rideau de fumée
Esclave de ta technologie
Le regard baissé, soumis
Esclave des apparences, de mon image
Metteur en scène pour le système, de mirages
Esclave de l’avis des autres
Le système a ses apôtres
Il faut faire plus, il faut faire mieux
Faire du superflu, de la poudre aux yeux

Le réveil sonne tôt tous les matins
Aller au boulot en métro, la vie du citadin
Il faut bien ça pour se payer les rêves
La maison de campagne avant que je crève
La télé me regarde toute la soirée
Ce monde est fou dans le carré
Je vais m’acheter un bunker
Pour être sûr de diminuer la peur
Rien à craindre derrière le barbelé brillant
Je me sens éteint mais je suis encore vivant
Sous les caméras dans une cage numérique
Qu’il est bon de vivre sur une planète décrépite

Qui sont ces fous à braver les interdits ?
Une bande d’extravertis pervertis
À les garder, on n’a rien à gagner
À les tuer, on n’a rien à perdre

Esclave du Système
À me conforter sous les ordres chuchotés
Sous le rythme martial du progrès
Esclave du Système, le Système esclaffe

Partager cette page :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.