Catégories
Recueil - De l'animal à l'ange

La plus belle des pépites

« De l’animal à l’ange »
08/12


Dans le crépuscule de mon âme
J’abandonne le combat, dépose les armes
J’abandonne l’errance pour te trouver
Ma foi si forte n’est plus ce qu’elle était
Je pars en Inde pour te chercher
Dans le bassin, les carpes nagent au bord
Dans la lumière brûlante du temple d’or
Les sikhs enturbannés se lavent dans l’eau sacrée
Amritsar, mon âme rit de ça, de cette éternité

Au plus fort du doute, tu m’éclaires
Dans la nuit la plus belle des lumières
Dans mon cœur brûlant, je sens ta joie
La plus belle des pépites au fond de moi

Passeport pour les étoiles
Transmutation de l’ombre en or
Je porte une cape d’alchimiste
La plus belle des pépites est mystique
Sans mot, sensation holistique
Tout est justifié, heuristique
Je lâche le destin pour la providence
La délivrance est dans la dissidence
Ce soir, j’ai défoncé les portes de la perception
Ce soir, mes sens ouverts en ébullition
Tout ce jeu n’est qu’une conspiration
Le monde conspire à l’évolution
Je n’ai plus besoin des anciennes dorures
Je te vois dans les multiples augures
À marcher sur la voie du milieu soulagé
Entre les ascètes et les athées
Je représente le 108, le sacré
L’unité, la vacuité, l’éternité

Tous les soirs je chemine vers Toi
Prière du soir, de toute ma foi
Les signes pour m’éclairer
Merci d’être à mes cotés

Sans cris, je récite mes mantras de sanskrit
À la lueur vacillante de mon esprit
Les bols tibétains chantent la résonance
Tout mon être entre en transcendance
Je suis un être terrestre, en quête d’être céleste
L’encens Patchouli se consume sur l’autel
Le serment incandescent en guise de rituel
Les mains-jointes en guise de gestuel
J’apprends que le surnaturel est naturel

Partager cette page :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.